Prix de l’immobilier à 1050 Ixelles

Ixelles, une urbanité moderne très attrayante.

L’attrait d’Ixelles s’explique par son urbanité moderne : de nombreuses commodités faciles d’accès, beaucoup d’activité et de vie, le tout dans une ambiance village.

La commune est divisée en deux parties par l’avenue Louise et est composée de plusieurs quartiers très différents. Ixelles constitue également le centre nocturne et culturel du haut de la ville.

Son quartier universitaire et ses artères commerçantes en font un cadre de vie animé et vivant, prisé tant par les jeunes cadres que les étudiants belges et étrangers.

L’ouest de la commune d’Ixelles (le « triangle d’or » constitué des quartiers Molière, Lepoutre, Châtelain) est particulièrement prisé des familles françaises. D’ailleurs, les Français sont les ressortissants étrangers les plus nombreux, représentant près de 15% de la population de la commune.

Le marché de la Place du Châtelain est une véritable attraction qui attire les foules. La Place Flagey est également un grand lieu de rassemblement : les terrasses des cafés ne désemplissent jamais lorsque la météo est ensoleillée.

Pour le shopping, rendez-vous Porte de Namur et avenue de la Toison d’Or. Pour un peu de calme, le quartier Boondael est idéal – avec ses espaces verdoyants en bordure de la forêt de Soignes.

Ixelles, la commune la plus chère de Bruxelles.

Ixelles était en 2019 la commune de tous les superlatifs : la commune la plus chère de la région bruxelloise, qui avait connu la plus forte hausse des prix en 10 ans, mais qui présentait également les plus grands écarts de prix entre ses différents quartiers.

Ixelles offre toujours une grande hétérogénéité en matière de logement : de la petite maison mitoyenne des quartiers populaires à l’hôtel de maître des grandes avenues cossues ; des petits appartements vieillissants aux luxueux appartements neufs les plus chers de la capitale (résidence Cond’Or).

Cette grande disparité se traduit principalement dans les prix des maisons, allant du simple au triple. Sans surprise, le quartier Molière occupe la tête du classement, le quartier Blyckaerts restant le plus abordable de la commune.

Les prix de l’immobilier résidentiel à Ixelles ont littéralement explosé la dernière décennie, enregistrant une croissance de plus de 100% du prix des maisons.

L’année 2019 a battu tous les records bruxellois avec un prix moyen des maisons à près de 830 000 € et un prix médian de 672 500 €.

La fièvre semble quelque peu retombée au terme des 3 premiers trimestres de 2020 avec un prix moyen de 791 000 € et un prix médian de 660 000 €. Malgré tout, les prix ixellois devancent toujours, mais de très peu, ceux pratiqués à Uccle ou Woluwe-Saint-Pierre.

En revanche, en ce qui concerne les prix des appartements (tous types confondus), ceux-ci ont continué à progresser sur les 3 premiers trimestres de 2020, atteignant ainsi un prix moyen de 333 000 €. Le prix médian a, quant à lui, dépassé pour la 1ère fois la barre des 300 000 € pour atteindre les 310 000 €, en forte augmentation par rapport à l’année 2019 (+10,7%).

La progression des prix des appartements à Ixelles s’élève à plus de 60% sur les 10 dernières années.

Vous souhaitez une information plus détaillée sur les prix de l’immobilier dans votre commune ?